Cosmétiques solides : pourquoi pas moi ?

Lorsque nous avons l’opportunité de discuter avec certains d’entre vous, notamment à l’occasion de Salons, nous sommes confrontés à cette réalité : beaucoup ignorent encore ce qu’est un cosmétique solide.

 

Peut-être faites-vous partie de ces personnes qui lèvent encore un sourcil à la mention d’un shampoing solide ou qui n’ont pas encore franchi le pas du déodorant solide, par peur que le produit ne fonctionne pas ou alors tout simplement faute de savoir comment ça fonctionne ou même que cela existe… ?

 

Si tel est le cas, poursuivez donc la lecture de cet article : il est pour vous !!

 

Cosmétique solide, késako ?

Lorsque l’on souhaite réduire son impact écologique et réduire ses déchets, on en vient rapidement à regarder ses produits de salle de bain différemment… Conscient que la composition de certaines crèmes et gels douches sont à revoir, on cherche des alternatives pour prendre soin de sa peau et de ses cheveux.

 

Conciliant écologie et bien-être, les cosmétiques solides peuvent alors s’avérer être la meilleure solution à ses problématiques de « zéro waste » (zéro déchet) et zéro produits chimiques. Faciles à transporter, à conserver et à offrir, ils sont pratiques et ludiques à la fois.

 

Chez Le P’tit Crapaud, on n’a pas peur de le dire : on est accro aux cosmétiques solides !! Pourtant, comme vous, on était sceptiques au début et il a bien fallu faire nos premiers pas…

 

Les avantages des cosmétiques solides

S’il faut parfois un temps d’adaptation et de transition aux cosmétiques solides, une fois ses coups de cœur trouvés, il est difficile de revenir en arrière.

 

Déjà parce qu’au lieu d’une dizaine de flacons entamés, il ne nous reste qu’une poignée de produits : le minimum, l’indispensable. Notre salle de bains respire enfin à tous les niveaux : nos canalisations et nos pores ne sont plus engorgées de substances cracra, nos étagères et nos épidermes n’étouffent pas sous une montagne de crèmes… On se sent plus léger !!

 

Notre porte-monnaie lui aussi a retrouvé de la couleur : nos incontournables suffisent à combler nos besoins et durent des mois et des mois… Voilà 4 ans que l’on n’a pas acheté 1 coton démaquillant : nos carrés lavables suffisent et se lavent facilement en machine.

 

Notre peau n’est plus la même : convenablement hydratée et nourrie grâce à l’utilisation d’une huile qui lui est adaptée, elle retrouve son élasticité et sa vitalité. Les petits boutons et les rougeurs qui étaient hier notre lot quotidien ne sont plus qu’un lointain souvenir aujourd’hui.

 

Notre shampoing solide nous a permis de gagner du temps : désormais, ce n’est plus un shampoing par jour qu’il nous faut mais 1 par semaine !! Certes, nos cheveux ont mis un peu de temps à s’habituer à leur nouvelle vie : les ingrédients chimiques qui composaient notre shampoing avaient sur lui un effet addictif… mais après quelques semaines à leur donner de la vraie nourriture, ils sont forts, ils brillent et ils sentent bon !

 

Notre conscience est elle aussi tranquille : terminés les produits testés sur les lapins, finito les ingrédients cancérogènes et perturbateurs d’hormones… Les cosmétiques solides sont bons pour notre planète, bons pour notre corps, bons pour nos amis poilus. Les personnes qui les fabriquent ne sont pas exploitées et les ingrédients qui les composent sont bio, d’origine naturelle, issus de d’une agriculture éthique et responsable…

 

Cerise sur le gâteau : nos nouveaux copains de salle de bain sont facilement transportables et ne nécessitent pas un voyage en soute.

 

Quels sont les cosmétiques solides à avoir chez soi ?

Déodorant, shampoing, savon, baume pour le visage et le corps et dentifrice sont les cosmétique solides les plus courants. On peut cependant inclure dans notre liste les lingettes démaquillantes, les éponges konjac, les oriculi (qui remplacent astucieusement les cotons-tiges) et les brosses à dents en bambou ou en plastique recyclé et recyclable, à tête rechargeable.

  • Le déodorant s’applique sur des aisselles légèrement humidifiées. Il se conserve sur un petit support ou dans une petite boîte en verre par exemple.
  • Le shampoing s’applique sur des cheveux bien mouillés, avec des mains humides. Il se conserve sur un porte-savon qui laisse respirer le savon. Il se choisit en fonction de son type de cheveux : normaux, secs, gras, à problèmes… Certes, il ne mousse pas comme un shampoing chimique, mais il mousse cependant un peu.
  • Le savon s’applique sur un corps mouillé, avec des mains humides. Il se conserve sur un porte-savon qui laisse respirer le savon. Il se choisit en fonction de son type de peau : normale, atopique, sèche, grasse…
  • Le baume pour le visage et le corps nécessite d’être déposé sur la partie du corps que l’on souhaite hydrater. Il fond alors à son contact, permettant alors une application optimale en légers massages. Il se conserve sur un petit support ou dans une petite boîte en verre par exemple. On peut lui préférer les huiles végétales, couplées avec des hydrolats, qui permettent d’apporter une réponse parfaitement adaptée à son type et à ses problématiques de peau.
  • Le dentifrice s’utilise avec une brosse à dents que l’on a préalablement passée sous l’eau, puis frottée sur le dentifrice. Il nécessite quelques heures de repos à l’aire libre avant d’être refermé, afin de redurcir.

 

 

Retrouvez tous nos produits zéro déchet sur notre site Internet !

N’hésitez pas à nous poser vos questions : nous sommes là pour y répondre.